Pourquoi aller au cinéma pour voir Le Mans 66 ?

1966, une année sous le signe de la course auto

Les 24 Heures du Mans, 1966, c’est l’époque de la rivalité entre les écuries Ferrari et Ford. Le constructeur italien était alors à la tête de la plupart des championnats, c’était un défi pour Ford que de le surpasser. La marque américaine avait, jusque-là, abandonné la gloire des championnats auto au profit de ventes plutôt tournées vers des consommateurs de véhicules de tourisme. Ford pose une proposition de rachat à l’écurie italienne, au début des années 1960, qui est refusée. La course prestigieuse des 24 Heures du Mans en 1966 sera idéale pour repenser sa stratégie et pour montrer qu’elle peut devancer Ferrari. Elle engage un constructeur qui devra produire un modèle capable de mettre à mal l’image de gagnante que l’écurie italienne avait réussi à se construire. Shelby est chargé par Ford de réaliser un prototype capable de la classer au-dessus de sa concurrente. Ken Miles fut le pilote désigné par la Shelby Cross Racing Team pour conduire ce nouveau modèle de voiture et pour tenter de devancer Ferrari sur une course qu’elle avait gagnée six fois consécutives.

Un casting éblouissant avec Christian Bale et Matt Damon

Sorti en novembre 2019, le film, titré en français Le Mans 66 et en américain Ford v. Ferrari, a été tourné entre la France et les Etats-Unis en 2018. Côté réalisation, c’est James Mangold, qui avait réalisé Cop Land, qui a donné vie au script des frères Butterworth. Le casting comprend entre autres Matt Damon, qui joue Caroll Shelby, et Christian Bale dans le rôle de Ken Miles. Basé sur le livre paru en 2010 d’A.J. Baime, Go Like Hell, il est aussi dans la droite ligne du documentaire de 2017, The 24 Hour War. Christian Bale a dû prendre des cours de pilotage pour paraître plus à son aise lors des prises de vues où il conduisait. Quant à Matt Damon, il joue Caroll Shelby pendant une période de sa vie où il préparait les voitures, il n’a donc pas eu à apprendre à conduire des voitures de courses.

Le Mans 66 : Des scènes tournées en France

En juillet 2018, la ville du Mans a accueilli les équipes de tournage du film. Le musée des 24 Heures du Mans expose jusqu’en février 2020 des voitures de courses, des documents de cette course mythique de 1966, des objets ayant appartenu aux pilotes qui ont participé à cette course et des décors. Quelques extraits du film sont aussi projetés pendant cette exposition. Dans le film, certains fils de ces grands pilotes jouent le rôle de leur propre père. La course de l’époque était très différente de celles d’aujourd’hui. Les concurrents conduisaient sur des petites routes, traversant des villes et des villages, pendant une journée entière. Certaines scènes du long métrage, qui a été tourné en grande partie aux États-Unis, ont été prises dans les rues du Mans, notamment l’arrivée de Ken Miles.

Pour en savoir +

- https://www.youtube.com/watch?v=Smi-LN72GJ0 : entretien avec Moncet accordé à Auto Plus

- Bande annonce officielle : https://www.youtube.com/watch?v=maxybmxQuTE

- Exposition au musée des 24 Heures du Mans : https://www.youtube.com/watch?v=lD4aBoNEJTA


LinkedIn

Leave a Reply

* Name:
* E-mail: (Not Published)
   Website: (Site url withhttp://)
* Comment:
Type Code

Joindre notre club SGD